Karoo Steve Tesich Ed. Toussaint l’Ouverture

Parfois, certains livres vous arrivent et vous n’en croyez pas vos yeux. Karoo fait partie de ceux-là!

Un vrai petit bijou de littérature américaine d’un certain Steve Tesich. On ne résume pas les 600 pages de ce roman tant tout y est dense et absolument foutraque.

Disons juste que Karoo est un de ces « script doctors » qui, aux Etats-Unis, sont chargés de remettre à l’endroit des scénariis mal ficelés.
Mais le Doc Karoo a surtout une vie personnelle et familiale qui se barre en… quenouilles, avec, cerise sur le gâteau, ce sentiment qu’il peut boire tant et tant, il ne connaît plus l’ivresse…

La suite? Un cocktail détonnant de cynisme assumé et la grâce d’une écriture absolument géniale!

Steve Tesich est mort très peu de temps après avoir terminé ce roman, c’est bien dommage, on aurait aimé lui dire tout le bien qu’on en pensait!

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :