Arrête Arrête Serge Bramly Nil

bramly  Décidément, les évadés inspirent les auteurs de cette rentrée, après Jaenada et son « Sulak », Serge Bramly raconte la cavale d’un prisonnier qui, quelques jours avant la fin de sa peine, coupe son bracelet électronique et décide de fuir.

C’est un livre très court, intense, magnifiquement écrit, qui nous interpelle sur cet univers carcéral dont certains hommes ne peuvent supporter le poids.

Hélène Delapré

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :