Pietra Viva Leonor de Recondo S. Wespieser

recondo Pietra Viva est plus que l’histoire de Michel Ange, elle est la chair même du sculpteur qui, devant les marbres qu’il vient choisir à Carrare, se remémore bien plus que le corps nu d’Andréa, ce corps aimé, mort, qu’il a laissé après lui, dans la tourmente.

Ici, dans la montagne verte aux marbres blancs, saignés aussi de leurs propres vies, il tente d’oublier. Mais viennent à lui Michele, cet orphelin qui lui rappelle sa propre enfance, Cavallino, ce fou qui chevauche sa jument blanche jusqu’à l’épuisement, les carriers qui apprennent à le connaître, à l’aimer.

Pietra Viva est ce marbre qu’il faudra mener jusqu’à Rome afin de sculpter le tombeau du Pape Jules II, mais aussi cet endroit hors du temps où Michelangelo fera contrition de sa vie passée. Ces longs mois à choisir les plus beaux marbres seront aussi ceux qui le mèneront vers la plage, l’enfant collé contre lui, les larmes aux yeux apprenant qu’il n’y a pas plus beau que la vie à ciseler sous le burin, mais aussi qu’il faut laisser le temps au sable, le temps au marbre, le temps à l’homme pour devenir sable, marbre, homme…

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

One Response to Pietra Viva Leonor de Recondo S. Wespieser

  1. E. OLLIVIER says:

    Indubitablement mon coup de cœur de l’année 2013 ; c’est une révélation ! Je suis partie en Italie dans la carrière de marbre avec Michel-Ange… Je n’en suis pas encore totalement revenue !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :