Sulak Philippe Jaenada Julliard

sulak Dans son nouveau roman, Philippe Jaenada nous conte la vie de Bruno Sulak. Bruno qui me direz-vous? Et les moins de quarante ans auraient raison, car qui se souvient de de ce voleur des années 80 qui rejetait et détestait le système et l’ordre établi. C’est pour cela qu’il devint voleur, mais en ne s’attaquant qu’à de riches enseignes et sans jamais verser de sang.

Arrêté, il parvint à s’évader, montrant une sympathie et une intelligence qui fascinaient tous ceux qui l’approchaient, prisonniers, policiers, gardiens. Jaenada nous le rend sympathique ce Bruno Sulak qui n’a jamais oublié sa famille à laquelle il était très attaché.

Il a vécu vite, dans l’urgence et l’écriture du roman restitue formidablement cette vie brève et intense. Certains feront peut-être la moue quand l’auteur laisse planer quelques doutes sur les circonstances de sa mort, mais je retiens surtout que c’est un livre fort, percutant et qu’on ne lâche pas!

Hélène Delapré

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :