Palmer en Bretagne René Pétillon Dargaud

palmer  Pétillon revient en Bretagne, non plus sur les traces de sa jeunesse, comme il l’avait fait pour « Super Catho », avec Florence Cestac au dessin, mais avec son bon vieux Jack Palmer, garde du corps cette fois d’un prétentieux parigot.  Comme à son habitude, il détricote tous les clichés, tant ceux de la Bretagne éternelle que l’incurie des milliardaires. Alors on rit de la bêtise des uns et des autres et on aime cette manière si habile qu’a Pétillon de forcer le trait, tout en manifestant une empathie certaine pour certains de ses personnages.

 

 

 

 

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :