Belèm Edyr Augusto Asphalte en librairie le 10 octobre

belem  Belèm est ce genre d’ addictions qui se propage un peu à la vitesse de l’éclair. Le bouquin que vous commencez un peu à la va-vite, sans vous rendre compte du danger. C’est un livre où il fait chaud, où la sueur à le goût de la cachaça, où l’air descend des pales d’un ventilateur hors d’âge, où les filles sont des jouets dans les mains des bourgeois, où les bourgeois jouent à des jeux dangereux et dans tout ce fatras, il y  Gilberto Castro, flic alcoolo (oui je sais…), largué par sa femme, qui va enquêter sur la mort de Johnny, le coiffeur de ces dames de la haute, coiffeur à ses heures, taré à d’autres, entre coke et gamines, narines plombées et mort de chez mort!

Belèm n’est pas qu’une ville, elle est une sangsue qui ne fait pas que pomper le sang de ses citoyens, elle les entraîne jusqu’aux poubelles, jusqu’à l’indicible, là où la pire folie des hommes entraînera Gil et Bode, son ami flic. Belèm est un ventre, un gouffre qui aspire la vie, qui tue, qui ne laisse que peu de traces ou alors trop tard, trop tard.

Belèm est un coup de poing qui vous prend au ventre. Petits estomacs s’abstenir!

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

One Response to Belèm Edyr Augusto Asphalte en librairie le 10 octobre

  1. Ping: Moscow Edyr Augusto Editions Asphalte | Librairie Saint Christophe à Lesneven

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :