La fabrique du monde Sophie Van der Linden Buchet Chastel

van der linden  Parfois certains livres ont la douceur des poisons. Ils s’insinuent dans vos vies, vos veines, vos rêves et parviennent à vous contaminer.  » La fabrique du monde » pourrait n’ être qu’une fable sur la pauvre Mei qui travaille à la folie productiviste chinoise pour donner au gentil européen la chemise à deux francs six sous qu’il réclame. Ce pourrait n’être, mais c’est bien plus, c’est le visage de Mei, ses pensées, ses amours, son lit, ses amies d’esclavage, c’est le regard du contremaître, c’est l’envie d’être une femme, c’est l’envie d’avoir envie d’un autre monde.

Sophie Van der Linden a réussi à capter la grâce de cette jeune fille, à dépeindre sa fragilité de roseau. De son écriture tout en creux et en ellipses, elle donne autant à voir qu’à imaginer et de ce portrait intime, elle nous donne l’absolu de cette fabrique qu’est devenue la Chine.

Et si par hasard vous trouvez un papier dans la poche de votre chemise, peut-être est-ce Mei qui vous l’aura glissé…

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

One Response to La fabrique du monde Sophie Van der Linden Buchet Chastel

  1. Elizabeth says:

    Ce récit empreint de poésie est une pépite ! On oscille avec Meï entre l’exploitation de la classe ouvrière et le romantisme poussé à son paroxysme…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :