Ainsi résonne l’écho infini des montagnes Khaled Hosseini Belfond

khaled  Depuis Les Cerfs-volants de Kaboul, Khaled Hosseini a réussi à capter le cœur de ses lecteurs (surtout lectrices!) français, surtout par l’humanité qu’il sait transmettre, non seulement des personnages, mais aussi de son pays d’autant plus magnifique que meurtri. Ici,, il s’attache à nous conter les histoires personnelles de chacun des personnages, que ce soit Pari, la petite fille qui va grandir de Kaboul à Paris, loin des siens sans même le savoir, à Nabi, son oncle qui aura scellé sa vie et n’aura de cesse, ensuite, de faire le bien autour de lui. Ces personnages sont liés et même si leurs histoires sont distantes, en temps, en lieux, ils sont unis dans cet infini que seul un conteur comme Khaled Hosseini est à même de nous restituer. Et je suis certaine qu’il n’a pas fini de nous surprendre avec son pays natal à l’histoire si trouble mais aussi si attachante.

Hélène Delapré

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :