L’euphorie des places de marché Christophe Carlier Serge Safran Editeur

carlier

Je vous avais déjà dit beaucoup de bien du premier roman de Christophe Carlier « L’assassin à la pomme verte » qui paraît ces jours-ci chez Pocket. Et je vais continuer avec ce second roman qui a la même manière de parler des relations humaines tout en déplaçant ses sujets dans le monde de l’entreprise.

C’est au travail qu’on passe sa vie et c’est souvent là qu’on y découvre tout ce qui fait la comédie humaine. Ici, c’est le trio Norbert, Agathe et Ludivine qui jouent les scènes et les drames. Christophe Carlier aime à troubler la mécanique du monde, en y saupoudrant un peu de folie boursière, en faisant alterner férocités et humour grinçant. Parfois, les murs se fissurent, les vernis craquent, et tout se dissout. Ici, tout est dans les non-dits, dans les phrases en suspens, dans cette virtuosité de l’auteur à nous mener par le bout du nez.

C’est acide comme une vieille eau de vie qui vous râpe la gorge et vous met la larme à l’œil.

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :