Sanglier noir pivoines roses Gaëlle Heureux Editions La Table Ronde

gaelle 

Faut-il s’appeler Heureux pour nous distiller des nouvelles aussi cruelles que celles-ci ? Je n’en sais rien, mais il y a quelque chose d’étrange à ce patronyme qui distille, en pleins et en creux, d’aussi abominables personnages qui semblent tous être nos voisins (non, pas nous, pas chez nous, mais juste à côté, vous savez chez un tel…) chez qui il suffit d’un rien pour que tout foute le camp.

Le propre d’un recueil de nouvelles habilement mené est justement de nous mener, par le bout du nez, dans différents mondes qui n’en font qu’un. Gaëlle Heureux y réussit admirablement en nous confrontant à des personnages qui pourraient être nos voisins de palier, avec leurs vies tellement droites et parallèles qu’un seul  petit caillou dans la chaussure fait tout s’écrouler.

C’est prodigieusement sombre, incisif et ironique, gentiment dérangeant parce que ça nous ramène à nos propres vies et ça gratte souvent, ça agace, ça fait mal. Mais c’est aussi pour tout ça que ce livre est formidable, on a envie de l’offrir à son voisin pour qu’il se regarde dans le miroir (oui, chez eux, juste à côté, vous savez chez…).

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

One Response to Sanglier noir pivoines roses Gaëlle Heureux Editions La Table Ronde

  1. Grégory Perec says:

    Délicieux… Noir, mais rose aussi. À l’instar du sanglier et des pivoines décolorées. Garçon ! Remettez-en moi une !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :