Les gouffres Antoine Choplin Editions La Fosse aux Ours

choplin  Chaque livre d’Antoine Choplin est pour moi un nouveau voyage vers une langue encore inconnue. Depuis « Radeau » je suis cet itinéraire rare et ambitieux d’une écriture qui ne cesse de me surprendre, et aussi de m’apprendre les contours d’une évidence qui se fait jour à chaque livre. Antoine Choplin fait partie de ces rares écrivains qui ont bien plus qu’un style propre, bien plus qu’un phrasé, bien plus qu’un univers, ils ont cette grâce qui fait que chaque roman est à jamais différent et pourtant magnifiquement le même. Ici, quatre contes nous mènent sur le même fil en équilibre sur des gouffres immenses dans des mondes imparfaits où le moindre pas de travers nous fera tomber vers l’abîme.

Qui sont ces deux hommes qui cherchent à franchir, à sauter d’un seul pas le précipice qui s’est ouvert devant eux, sinon nous-mêmes devant nos propres questionnements? Quel est cet homme qui d’un côté attend la pousse d’une graine ancienne mais qui, par simple inadvertance va rompre le « cours de choses »? Qui sont encore ces trois hommes qui iront creuser la terre sèche et aride pour enfouir le plus beau des cadeaux à celle qu’ils admiraient? Tout ceci est peut-être résumé dans la quatrième nouvelle dont je ne vous dirais mot, sinon que  » voilà, pour le moment, ce que l’on peut en dire. »

Un livre rare qui ne s’apprivoise qu’à la relecture…

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :