Bartleby le scribe Herman Melville/ Stéphane Poulin Sarbacane

bartleby  J’avoue bien humblement que parfois je ne vais pas fouiller dans tous les rayons de la librairie, mais ce matin, beau soleil dehors, air de printemps et clients évaporés, je fouine, et je tombe sur cette adaptation d’ Herman Melville, le fameux Bartleby et son « I prefer not to » dont les traductions sont aussi nombreuses que les poissons dans l’océan. Quoique!

Et alors là, je tire un immense coup de chapeau à Stéphane Poulin qui a illustré admirablement le texte de Melville. Dans mon imaginaire personnel, je les voyais comme ça les Dindon et la Pince. Tout comme ça!

Et si c’est un livre pour la jeunesse, je le recommande chaudement aussi aux grands qui n’ont jamais lu le chef d’œuvre de Melville, cela leur fera l’occasion de découvrir un des grands classiques de la littérature.

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :