Le liseur du 6h27 Jean-Paul Didierlaurent Au Diable Vauvert

didierlaurent  Un peu perdu dans la rentrée littéraire de septembre prochain, je me suis pris deux petites heures pour lire le phénomène du moment, ce premier roman dont tout le monde parle mais que pas grand monde n’a lu pour l’instant. Hé bien, je n’ai pas regretté ce petit moment de grâce, cette plongée dans un univers  à la Amélie Poulain, aux personnages tellement vivants, aux dialogues hallucinés ( la maison de retraite des Glycines… quel bonheur!), où l’amour pourrait paraître tombé du monde des Bisounours, mais non! Il y a derrière ce conte qui raconte notre société individualiste bien plus qu’une histoire, il y a caché nos propres démons que nous ne voulons plus voir. Guylain Vignolles nous met devant nos propres mensonges, nos méchancetés, nos indifférences, parce qu’il a ce qui nous fait tellement défaut: la sincérité. Sucré comme un Loukoum, aéré comme une meringue, beurré comme un Kouign Amann, le liseur du 6h27 est une magnifique gourmandise!

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :