Goat Mountain David Vann Gallmeister Editions en librairie le 11 septembre!

couv rivire  C’est le cinquième commandement de la Bible, celui que le narrateur aurait aimé ne jamais franchir: « Tu ne tueras point ». Alors qu’il part chasser dans le ranch de la Goat Mountain, avec son père, son grand-père et Tom l’ami, celui qui n’a que onze ans à l’époque ne sait pas encore qu’il va devoir affronter bien pire que le froid, bien pire que l’aride des montagnes, bien pire que le tranchant des pierres. Il va devoir affronter la folie des hommes, celle qui n’a pas de nom, qui ne se résume pas. L’enfant doit devenir un homme et c’est dans cette chasse au cerf qu’il doit passer l’épreuve. Tuer pour prouver. Mais prouver quoi? Quand un braconnier se présente dans la ligne de mire, que faut-il faire, à qui doit-on montrer sa force, son courage, quand on est un gamin de onze ans. La balle est engagée dans le canon, il faut bien tirer, à un moment ou un autre.

Plus rien ne sera alors comme avant. La tragédie peut commencer. Dans ce monde d’hommes, dans cette montagne sèche, ils sont quatre à se battre contre dieu, sans majuscule, car ici il n’y a plus de dieu qui vaille. C’est la brutalité qui englobe tout, qui mange tout, qui engloutit jusqu’à la moindre parcelle d’humanité. C’est cette quadrature immense et folle que David Vann fait voler en éclat, car il n’y a jamais de vainqueur dans la folie des hommes pour assouvir un quelconque pouvoir. Le grand-père n’est pas le maître du père qui n’est pas le maître du fils. Roman immense, à l’écriture acérée comme le couteau qui tranche le ventre du cerf, David Vann nous plonge dans une interrogation sur nos propres destins, sur aussi ce qu’est le prix d’une vie, de toutes les vies…

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :