Festival América 2 Le café des libraires!

Publicités

Festival América le Café des libraires

Retour à Little Wing Nickolas Butler Autrement

butlerLee, Ronny, Kip et Hank sont quatre copains d’enfance ayant grandi tous ensemble à Little Wing, une petite ville perdue dans le Wisconsin. Si Hank a choisi de rester vivre là bas et de reprendre la ferme de son père, Lee est devenu une rock star adulée du public. Quant à Kip, il a fait fortune en tant que trader et Ronny , champion de rodéo, plutôt porté sur l’alcool, s’est retrouvé affaibli suite à un grave accident. Les quatre amis ont maintenant 30 ans et si chacun a choisi de suivre un chemin différent tous restent liés à cette enfance passée ensemble. Mais une telle amitié peut-elle résister au temps et aux choix de vie des uns et des autres ?
Ce premier roman de Nikolas Bukler est une ode à l’amitié où chacun des narrateurs évoque son point de vue, ses sentiments, ses ressentis… On y découvre des personnages attachants et drôles qui semblent dialoguer entre eux tout au long du roman. En effet, Nikolas Buckler a choisi ici une construction originale où chaque personnage prend la parole le temps d’un chapitre.
Un roman passionnant parfois émouvant et très original qui rend hommage à l’amitié et à l’enfance partagée qui semble créer un lien solide entre les êtres malgré leurs choix de vie différents.

Maëla

Prieres pour celles qui furent volées Jennifer Clement Flammarion

clement  « Maintenant on va te faire laide » a dit ma mère.
Voilà comment débute ce roman percutant et bouleversant qui raconte l’histoire d’une jeune fille de 14 ans prénommée Ladydi qui a grandi dans les montagnes de Guerrero près d’Acapulco. Les hommes sont partis chercher fortune aux États-Unis ou ont tout simplement déserté le village dans lequel vivent quelques filles et leurs mères. La crainte de se voir enlevée par les cartels de la drogue est omniprésente et chacune doit jouer d’habileté pour éviter ce drame.
Jennifer Clément signe ici un livre incroyable qui se lit d’un seul souffle, on y découvre un Mexique violent et corrompu gangréné par les cartels de la drogue et de la prostitution. Malgré cela, Ladydi, du haut de ses 14 ans nous entraine dans une aventure incroyable ou solidarité, amitié et rires se mêlent à la tristesse et à la déception.
Un livre bouleversant et magnifique qui marque le lecteur longtemps après l’avoir refermé.

Maëla

 

Marina Bellezza Silvia Avallone Liana Levi

bellezza  Dans cette Italie contemporaine, Marina et Andrea sont originaires d’une vallée perdue des Alpes, où la croissance semble s’être arrêtée depuis longtemps. Les usines sont à l’abandon et les villages figés dans le silence. Marina ne rêve que de quitter enfin ces lieux en jouant de ses atouts, son physique et cette voix envoûtante qui lui valent d’être retenue pour des shows de téléréalité. Le rêve d’Andrea est de recréer la ferme de son grand-père et de monter l’été dans les alpages. Alors s’ils s’aiment, se séparent, si Marina fuit, s’égare, elle revient toujours vers Andorno et son amour impossible. Lui s’accroche à sa terre, à ses bêtes, il devient vraiment ce paysan qu’il a toujours désiré être. Alors comment aimer quand ces deux blessés de l’enfance font finalement tout pour se séparer. Si Marina va toucher du doigt la réussite, elle s’enfuira, car comment exister quand on ne sait pas d’où l’on vient. Dans ce roman intense, authentique et magnifique, Silvia Avallone a ce don de nous montrer, comme le fait si bien la couverture que pour monter en haut de l’échelle, il faut qu’elle soit bien tenue dans la terre où l’on est né.

Hélène

Les hommes meurent, le femmes vieillissent Isabelle Desesquelles Belfond

desesquelles Tout d’abord, comment ne pas être attiré par la beauté de ce titre? Mais rapidement, on se laisse prendre dans l’histoire individuelle de ces femmes, avec pour toutes ce point commun, elles fréquentent l’institut de beauté d’Alice, le bien nommé Eden! Et chacune, tour à tour, se dénude, comme dans la cabine d’Alice. Mais si les corps se montrent, c’est surtout les âmes qui se dévoilent ici. C’est ainsi qu’Alice détient les secrets de toutes ces femmes. Alors un roman de femmes, certes, mais où les hommes ont aussi leur entrée. A lire en apéritif de cette rentrée littéraire!

Hélène