Coupable vous êtes Lorenzo Lunar Asphalte Editions

lunarJe vous avais déjà dit tout le bien que je pensais de Lorenzo Lunar pour son roman « la vie est un tango » (cliquez ici) où il nous faisait découvrir le Cuba des Cubains, non celui des touristes. Eh bien, dans ce nouvel opus, il nous entraîne dans le sillage des jineteras,les putes qui promettent des montagnes de plaisir sous un ciel toujours bleu. Sauf qu’ici, il est question de meurtre et qui revient en première ligne, le flic le plus intègre de Cuba et de la petite ville de Santa Clara, j’ai nommé le fameux Léo Martin, croisement de Léo Malet et de San Antonio (il vit chez sa mère Féla!) qui va tenter de mettre la main sur celui ou celle qui a fracassé un maquereau à coups de marteau de cordonnier. Si on se fiche pas mal du meurtre, comme du meurtrier, on se régale des situations, des dialogues, des personnages qui gravitent autour de Léo. Lorenzo Lunar a cette capacité de donner à voir avec ses mots toute cette vie cubaine, faite de débrouilles en tout genre, d’accommodations avec le régime castriste, dans un grand éclat de rires, de musiques et de rhum frelaté. Un vrai bonheur! Et pour la musique du livre, si si si, ça existe (cliquez ici)

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :