Corps désirable Hubert Haddad Editions Zulma

LaSolutionEsquimauAW  C’est un roman étrange et fantastique que nous livre ici Hubert Haddad, une mise en abyme étonnante sur une société capable de domestiquer la mort, en permettant à une tête de survivre à l’incapacité motrice de son propre corps, et pourquoi pas à l’infini…

Cédric Erg est le fils unique d’un magnat de l’industrie pharmaceutique et s’il a décidé de renier son véritable patronyme, c’est parce qu’il a décidé de ne plus rien devoir à son nom et à la fortune qui y est accolée. Il devient journaliste, toujours prompt à railler les puissances de l’argent. On n’est jamais si bien trahi que par les siens!

Il vit avec Lorna, une journaliste également, mais la passion s’étiole. Alors qu’ils sont en vacances, la chute d’un mât le blesse dans le dos. Hospitalisé à Athènes, il n’est plus qu’un pantin tétraplégique. Pourtant, son père va le faire transporter dans le service d’un neurochirurgien de renom qui va réaliser une transplantation totale de sa tête sur un autre corps.

Qui est ce nouvel être? Toutes les interrogations éthiques, morales, sensuelles, voire même sexuelles viennent sous la plume faconde et féconde d’Hubert Haddad. Comme le miroir nous renvoie notre propre image inversée, ici l’image est faussée, trouble, car si la tête ne reconnaît plus ce nouveau corps qu’elle dirige, le corps aussi, doit réagir aux décisions de cette tête qu’il ne connaît pas.

Écrit dans cette urgence nécessaire qui caractérise l’auteur, Corps désirable est un conte apocalyptique sur l’identité, mais aussi sur la chimie complexe mais éternelle du désir.

Sortie le 20 août!

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :