J’ai vu un homme Owen Sheers Rivages

sheers_homme_def.indd  Pourquoi Michael Turner rentre dans la maison de ses voisins, Samantha et Josh? Il n’y a pas un bruit. Tout devrait lui indiquer qu’il n’a rien à faire là, c’est quoi cette histoire de tournevis qu’il vient rechercher? Est-ce ce calme, ce silence qui l’oblige à monter à l’étage? De l’autre côté de l’Atlantique, Daniel McCullen écrit une lettre, comme une excuse, comme une explication valable de ce jour où il a appuyé sur un seul bouton. Depuis, il ne dort pas ou plus, il s’éloigne de sa femme, de ses filles. Owen Sheers est un stratège de la manipulation, un poète de la culpabilité, un artisan de l’invention du dégoût de soi-même, un architecte de la narration qui conduit le lecteur vers un abime sans fin, sans fond, sans autre possibilité que de nier, se taire, oublier, chercher à se disculper, fermer les yeux pour croire que rien de cela n’est vrai.

De Michael à Lucy, de Daniel à Caroline, de Samantha à Maddy, de Josh à Rachel, toutes les ficelles de la vie se défont en petits brins de paille. Tout est lié, tout se tient en une fraction de seconde, celle qui appuie sur le bouton, celle qui n’arrive pas à rattraper la main. Ensuite, il n’y a pas que le mensonge ou la fuite devant la réalité, il y a cette vie qui continue, quand la culpabilité ronge les êtres, les âmes. Ici, il n’est histoire que d’hommes et de femmes debout devant leurs compromissions, leurs achèvements soudains, devant un monde qui ne donne plus place à la parole. C’est un livre qui bouscule toutes nos certitudes devant ce qu’il faut faire, ce qu’on aurait pu faire et ce qu’on ne fera jamais plus comme avant d’avoir lu ce magnifique roman.

 

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :