La ballade du calame Atiq Rahimi L’Iconoclaste

rahimi  Qui se cache derrière les mots et les signes donnés au papier comme autant de petits cailloux jetés entre deux rives afin de construire ce pont entre hier et demain? Est-ce encore l’enfant afghan qui se souvient des odeurs du pays sublimé, est-ce l’homme qui, aujourd’hui, devant le drame des exils toujours plus nombreux s’interroge sur le sien? Il y a un peu de tout cela certainement. Il n’est pas possible de réduire ce texte profondément beau et bouleversant à une simple étude de texte puérile. Il faut plonger avec Atiq Rahimi, creuser la page avec son simple calame, retrouver l’écriture et surtout le geste qui va créer la première lettre de l’alphabet: alef, le a fondateur de toutes les écritures. En retrouvant la transcription de l’alef, le geste va revenir, les mots vont renaître jusqu’à sublimer les lettres vers les corps, ces corps cachés que l’auteur appelle « callimorphie« , l’écriture du corps comme une nouvelle naissance. Le calame glisse vers l’intime, dévoile les courbes, enrobe les chairs et nous donne tant à voir. Regard apaisé du poète qui a retrouvé la simple joie de la forme, qui ne se pose plus la question de qui il est, car il sait qu’il a réussi à dépasser l’idée même de n’être pas à sa place, ici autant qu’ailleurs, car ses mots englobent l’universalité de l’homme. Il est ici, il est ailleurs, il est autant de cailloux polis par la mer venant s’échouer sur la plage, il est la Terre nourricière, mouvante, il est le geste, le dernier geste, la dernière main qui se tend entre la rive et l’infini.

Sortie le 26 août!

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :