Re-Vive l’Empereur Romain Puértolas Le Dilettante

romain Que vous dire sur le nouveau roman de Romain Puértolas (qui d’ailleurs abat un travail de romain en écrivant si vite!) sinon qu’il est encore plus déjanté que les deux premiers!!! Imaginons donc que Napoléon Bonaparte ne soit pas dans son tombeau aux Invalides, mais qu’il ait dérivé dans son cercueil dans les eaux glacées du Grand Nord, qu’il soit récupéré par un pêcheur norvégien qui le met à décongeler dans son frigo à cabillaud… Vous suivez, tout va bien… Et ensuite, me direz-vous! Et vous aurez raison, mais je n’ai pas envie de tout vous raconter, sinon vous ne l’achèterez pas!

Ce qui est sûr:

C’est que l’Empereur a de la ressource, un problème évident d’érection, une envie de détruire Daesh en deux temps, trois mouvements, une piètre opinion de nos gouvernants (surtout les deux derniers!), une capacité hors norme à rameuter une nouvelle Grande armée de 11 personnes, et qu’il met de l’eau dans son Gevrey Chambertin, comme si cela se faisait.

Ce qui est certain, c’est qu’un Empereur de ce calibre ne peut que remettre de l’ordre dans ce monde à feu et à sang, avec beaucoup d’humour, beaucoup de tendresse aussi, et aussi une vision étonnante de notre société, sur laquelle il pointe, avec une réalité déconcertante, tous ses atermoiements, toutes ses bassesses, toutes ses compromissions. Comme quoi parfois, la congélation ne détruit pas toutes les vitamines!

Sortie le 30 septembre et c’est demain!!!

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :