Les premières victimes de Hitler Timothy Ryback Les Equateurs

rybackSait-on encore qui sont les quatre premières victimes de l’Holocauste qui allait suivre. Rudolf Benario, Ernst Goldman, Arthur Kahn et Erwin Kahn, morts a Dachau en 1933. Ces quatre seuls noms devraient être mis au fronton de tous les endroits qui luttent contre l’obscurantisme, sous toutes ses formes, sous toutes les manières qui peuvent exister, car ces quatre noms sont la manière de dire non au fascisme, de dire non au seul fait de vivre, qu’exister n’est pas une aberration pour ceux qui veulent vous mettre en esclavage, pour ceux qui veulent vous détruire, pour ceux qui veulent vous nier. Le début du nazisme est né de cette étrange volonté de ne pas comprendre, de ne pas entendre ce qu’un homme, un seul, Josef Hartinger a tenté de mettre en avant, non pas pour lui, non pas pour sauver le monde entier, simplement pour le Droit, parce qu’il n’y avait , pour lui, pas d’homme supérieur, que chacun avait le droit de vivre et de mourir sous certaines conditions, mais le monde dans lequel il vivait lui déniait la moindre parcelle de ce droit. Timothy Ryback démonte tout le système nazi, cette efficacité effrayante qui rend parfois l’homme à l’état d’animal. Dans ces moments où une humanité bascule dans la terreur la plus effroyable, Ryback nous renvoie à ces moments où nul n’a voulu voir ce qui se passait. C’est un livre bruyant de larmes, absolument glaçant et clinique, mais qui a cette vertu de nous éclairer sur ce qu’il faut savoir regarder. Messieurs nos dirigeants, lisez Ryback, regardez ce qui se passe sous votre nez, et ne venez jamais dire que vous ne saviez pas.

Advertisements

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :