En attendant Bojangles Olivier Bourdeaut Editions Finitude

bojanglesTout commence par quelques notes de piano. Il est question de chaussures, mais ils dansent, Georges et Georgette, ou Louise, ou Henriette, enfin ils dansent, matin, midi, soir, nuit, ils dansent sur la version de Mr Bojangles de Nina Simone. C’est leur fils qui raconte ses parents fous, fous d’amour, de cet amour né à l’envers, comme tout ce qu’ils font. Aimer comme jamais personne n’aimera jamais plus. Et le tourne-disque chante encore Bojangles, et on mange du rôti au milieu de la nuit, on bâtit des châteaux en Espagne, on boit du Gym Tonic et tant d’autres choses. On laisse passer les années et la folie s’installe tellement chez Georgette ou Louise ou Henriette, enfin chez elle, tellement qu’il faut l’interner. Le tourne-disque tourne à vide… Ils vont la voir, elle danse encore avec tous les fous, Yaourt et les autres, mais un jour, il faut bien sortir. Le tourne-disque tourne et tourne encore quand ils l’enlèvent au monde, le réel, celui qui fait que la terre tourne rond, là plus rien ne tourne, sauf le tourne-disque encore, avec Georges et Georgette qui danse encore et encore. C’est un gamin qui raconte les carnets retrouvés après que… Après que Mademoiselle Superfétatoire, mais là, c’est encore une autre histoire pleine de mensonges à l’envers, se mette à crier, chanter, un peu comme Nina Simone, chanter que l’amour ne se divise pas, il s’additionne à la manière de Georges et Georgette, enfin Louise ou Henriette ou toutes les saintes du Paradis. C’est une trinité, un père, un fils et un drôle d’esprit peu sain qui jure devant tous les anges. C’est une simple histoire d’amour qui vous arrache des larmes, vous met la goutte au nez, et il est où le mouchoir, hein, qui me l’a pris, mon mouchoir, ma goutte au nez, et où elle est Georgette et où il est Georges ? Et elle est où la belle vie, allez chante Nina, chante…

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :