Un paquebot dans les arbres Valentine Goby Actes Sud

gobyMathilde devait s’appeler Jean-Pierre. Née par la faute de celui qui est mort, la remplaçante n’a pas sa place. A la Roche-Guyon, celui qui mène le bal, c’est Paulot, avec son harmonica, sa grande gueule, il en impose à tout le monde derrière le bar du Balto. Au début des années 50, les bals, c’est le poumon de la ville, la respiration de la fin de semaine de travail. Tout le monde s’y retrouve, tout le monde y danse et Paulot, il sait y faire, ça y danse le Cha-cha et la rumba, ça se frotte, ça se dépense, ça y sue au Balto.

Sauf que le Paulot, il tombe malade. La tuberculose le rejoint et lui balance un uppercut pas prévu au programme. La maladie s’insinue partout et perfore la cellule familiale. Entre Odile la femme amoureuse et Jacques le petit frère, Mathilde tient le bateau, mais il va finir par couler. Entre les allers-retours au sanatorium, ce paquebot dans les arbres, la vente du Balto, les déménagements successifs, Mathilde tient debout. C’est elle l’âme désormais de la maison.

Dans une langue magnifique, Valentine Goby tisse un roman magique d’amour pour la vie, celle qui ne tient qu’à un souffle d’air, avec des personnages tragiques et épiques. Vous n’êtes pas près de les oublier les Paulot et Odile, les Léon et Nadette et puis il y a Mathilde, ange solaire qui bouleverse les pages avec sa force, sa gouaille, et son incommensurable envie de vivre…

Publicités

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :