Malaurie, l’appel de Thulé, Malaurie, Makyo, Bihel

Il est étrange de se rappeler du début d’un projet. Nous étions dans la Drôme et Pierre Makyo nous racontait sa rencontre avec Jean Malaurie. Il venait de rencontrer le fondateur de la collection Terre Humaine chez Plon et envisageait d’adapter en bande dessinée ce formidable récit « les derniers gardiens de Thulé ». Il mesurait l’ampleur de la tâche, mais aussi le bonheur de raconter ce périple extraordinaire de Malaurie parmi ces hommes du Grand Nord.

En venant de terminer cette magnifique adaptation qu’il en a fait et que Frédéric Bihel a réussi par son dessin et ses aquarelles à sublimer, je comprends encore un peu plus tout ce que Pierre Makyo ne cesse d’explorer dans ses scenarii depuis tant d’années, cette quête perpétuelle, autant philosophique que spirituelle. Qu’il s’agisse de l’Égypte ancienne ou des Inuit, il arrive ici à la quintessence de sa pratique du zen, en nous racontant la profonde mystique révélée à Malaurie par les hommes de Thulé, le rapport à la nature, à l’écologie, aux transformations du monde.

C’est bien plus qu’une bande dessinée, c’est, comme le dit le sous-titre, un appel à tous ceux qui voient le bouleversement de notre planète. Dès les années 50, les Inuit avaient perçu ce déchiffrement spirituel de la nature et sa conséquence physique.

Arriver à transmettre le message, en mots et en images, voici cet appel de Thulé admirable de profondeur, de gravité et surtout d’une beauté incroyable.

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :