Pour la beauté du geste Marie Maher Alma Éditeur

C’est un premier roman étonnant qui paraît aux Éditions Alma. Quand la narratrice rentre au village pour vendre la maison de ses parents, on se dit qu’on a déjà lu ce genre de roman, mais pourtant ici, un malaise s’installe instantanément.

C’est l’enterrement du père, peu après celui de la mère. Et la fille qui nous parle n’a pas l’œil humide, ses mots résonnent comme des faux pour mieux le tuer encore, le faire disparaître, qu’il ne remonte jamais de ce trou dans lequel le cercueil fait ploc. L’écriture est glaciale, elle est pourtant celle de cette enfant qui va raconter la vie familiale, avant qu’elle ne prenne le train un jour pour ne plus revenir. Enfin, ne plus revenir ou juste pour ranger et jeter les affaires de la mère.

C’est la violence sourde qui surgit des yeux d’une gamine, c’est le train qui fait bourdonner la maison, là juste en bas, les trains qui s’arrêtent ceux qui ne s’arrêtent jamais. C’est une tragédie grecque que nous livre Marie Maher, dans ce roman court et glacial, comme peut l’être parfois la vie.

Pour la beauté du geste a paru le 5 mars, jour de la Sainte Olivia mais ne sera disponible chez votre libraire qu’à la Saint Glinglin!

Surtout ne le commandez pas chez Amazon, vous pourriez être la cause de deux ou trois Covid-19 chez leurs employés!

À propos saintchristophelesneven
LIBRAIRE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :