Kiki a un Kiki Vincent Malone/ Jean-Louis Cornalba Seuil Jeunesse

kiki  Je sais que ça va fâcher de parler d’un livre jeunesse qui paraît dans la collection « l’Ours qui pète » , mais bon, ce sacré Kiki, King de la banquise, mérite qu’on s’arrête un instant sur son cas.

Donc, nous sommes dans l’enfance de Kiki, qui vient de se rendre compte qu’il a un Kiki. ben oui, c’est dans l’enfance qu’on s’en rend compte. Et il veut le montrer à tout le monde, son Kiki! A Coquette, au caribou, à Madame Cochon, son institutrice, et puis comme dit le Caribou, on ne dit pas Kiki, mais quéquette!

Je ne peux en dévoiler plus sans craindre une descente de fous furieux à la librairie, mais je suis certain que la chute plaira beaucoup à Marie Musy, la plus chouette libraire suisse!

Publicités

Le Mange-doudous Julien Béziat Pastel

mange doudous Savez-vous qui sème la terreur dans les chambres des enfants? Mais le Mange-doudous bien évidemment, un affreux de chez les affreux, qui, une fois qu’il a investi votre chambre ne laisse aucune chance à vos doudous préférés! C’est une vraie peste, un ogre implacable, tous les doudous y passent les uns après la autres! Tous, oui tous sauf un bien sûr!!

Et pourquoi que Berk s’en sort mieux que les autres ? Ben, y faut dire que Berk a un secret, un sacré bon secret d’ailleurs pour faire que le Mange-doudous, il se sente un peu patraque. Et c’est quoi son secret, tu me demandes? Ben, je le dirai pas, et si tu veux savoir,  faudra acheter le livre de Julien Béziat aux Editions Pastel, et alors tu sauras pourquoi Berk, il file la trouille au Mange-Doudous!!!

L’abominable sac à main André Bouchard Seuil Jeunesse

bouchard  Mais oui mesdames, vous et votre sac à main, non ce n’est pas un poème, non ce n’est pas une litanie, non ce n’est pas une excroissance de votre propre personne destinée à faire tomber les livres dans les librairies, non rien de tout ça, c’est devenu un très beau livre pour la jeunesse et pour les papas aussi, tiens!

Car que se passe-t-il dans cet abominable sac à main? Des disparitions étranges, des rangements suspects, des moments de grande solitude quand Maman cherche désespérément les clés de la maison…

Oui, mesdames, on vous aime quand votre sac est immense ou quand il est tout… mais ça c’est une autre histoire!

La croccinelle Michael Escoffier/ Matthieu Maudet Editions Frimousse

croccinelle Attention, si vous croisez la Croccinelle qui sévit dans cet album, je vous conseille de déguerpir, car elle est vraiment terrible! Elle a une fâcheuse tendance à croquer dans tout ce qui bouge (ou ne bouge pas d’ailleurs!), enfin qui se trouve sur son passage! Jusqu’à ce qu’elle rencontre la poule!!!

crocci 2 Et c’est là que l’histoire se corse, car la poule ne veut pas vraiment se faire croquer, nom d’un Coq!

Si vous rajoutez un loup à la poule et à la Croccinelle, vous obtenez un album drôlatique à souhait qui enchantera, non seulement les petits, mais aussi tout le poulailler!!!

Merci Michaël et Matthieu

Un p’tit tour dans la jeunesse!

bob le loup  Mais oui, encore une histoire de loup, me direz-vous! Mais quand Tiloup est malade et que sa maman appelle à l’aide, qui se pointe sous la fenêtre, sinon Bob le Loup, tout rouge, tout affreux, même qu’il a pas de maison, car qui voudrait vivre avec Bob le Loup, l’affreux, le méchant au gros ventre et au long nez, je vous le demande?

Ben personne, bien évidemment!

Mais il faut sauver Tiloup et que croyez-vous qu’il advint? Qu’il faut parfois se méfier des préjugés, que l’habit ne fait pas le moine, que un vaux mieux que deux tu l’auras!

Bref, allez voir comment Bob le loup va tirer profit de la situation!

Bob le Loup Jean-Luc Le Pogam. Ronan Badel  P’tit Glénat

 

elzbieta

Dans un tout autre genre, la grand Elzbieta nous revient avec un album encore magique. Petit fiston, le petit clown du cirque Gala Royal se retrouve orphelin, mais Monsieur Loyal, son père (pas très gentil le père, plutôt bête même!) la remplace par une autre reine (un peu folle, hein, un peu marâtre la nouvelle reine!). Petit fiston lui ne veut que sa maman, mais comme il devine qu’elle ne reviendra pas, il quitte le cirque, à la recherche de sa maman.

Évidemment, c’est sur les chemins qu’il fera connaissance avec la peur, l’amitié, la cruauté. Car c’est la vie, et même avec toute la poésie d’Elzbieta, certaines fréquentations sont à éviter. En quatre cases par page, on suit les pérégrinations de Petit Fiston tout au long de son périple.

Et comme c’est beau comme du Elzbieta, on ne s’en lasse pas (et puis ça finit bien!!!)!

Petit Fiston Elzbieta Rouergue

 

armand

Un autre road-book pour la jeunesse. Cette fois-ci, c’est Armand qui en a marre de son papa. C’est bien connu, les papas sont énervants au possible et l’idée, ce serait d’en changer.

Vous vous doutez bien qu’il va en rencontrer des papas de toutes les sortes, de toutes les tailles. Oui, mais voilà le problème, ils ont beaucoup de défauts les autres papas (un peu comme le mien pense Armand, mais en pire, je crois!).

C’est souvent en allant voir ailleurs qu’on se rend compte qu’il fait bon chez soi, finira par penser Armand, en rentrant voir son papa qui ne lui en voudra pas!

Armand veut changer de Papa René Gouichoux Ginette Hoffmann Mijade

 

gorille

 

Et pour finir, la chasse au gorille est déclarée! Lord Dickinson, explorateur grassouillet, stupide et prétentieux, part chasser le gorille, comme tout bon explorateur se doit! Mais non content d’être stupide, c’est également un fieffé menteur qui tourne toutes ses aventures à son seul profit, en inventant des exploits qui n’en sont vraiment pas.

Tout cela pour bien faire comprendre à nos chères petites têtes blondes qu’il ne faut jamais se voir plus beau…

 

Chasse au gorille Stéphane Henrich Kaleidoscope

Le Héron et l’Escargot MF Chevron et Mathilde Magnan Ed. Courtes et Longues

couvheronescargotUne petite fable de temps en temps ne peut pas faire de mal, surtout dans notre monde impitoyable.

Tenez, prenons au hasard un héron et un escargot, demandons à Mathilde Magnan de nous les dessiner sous les mots de Marie-France Chevron et nous voilà avec un album magnifique à lire à nos chères têtes blondes.

Ici, la morale est cruelle, peut-être, mais comme le dit si bien la grenouille:

La loi est dure, mais c’est la loi.

A déguster impérativement!

Et par ici la jeunesse!

depleschin

Après la Belle Adèle, Marie Depleschin continue à explorer les années collège avec des personnages vrais, vivants et attachants. Antoine semble être dans une spirale d’ennuis, la loi de Murphy lui assène le savant François. Il se retrouve donc à nettoyer les classes, de bonne heure le matin, avec une équipe de personnes qui elles semblent être dans la « vraie vie ». Quand l’une d’elle aura besoin d’aide, Antoine n’écoutera que son cœur et sa générosité, aidé par ses amis collégiens.

Tout cela se termine bien et finalement, chacun y aura gagné quelque chose tant sur l’amitié que sur l’humanité! Un roman, fait de petits riens, qui fait du bien!!!

leroy

Dans un tout autre genre, Jérôme Leroy nous conduit dans un pays imaginaire où une jeune fille tente de revivre, après avoir vécu un grave traumatisme. L ‘auteur nous fait réfléchir sur la tragédie de l’île d’ Utoya, en Norvège, par le prisme du retour à la vie d’une rescapée. Nous y vivons la tragédie et le processus qui y a mené.

C’est un livre qui insiste sur le danger des réseaux sociaux et des limites aux relations qu’on pense parfois y nouer.

Hélène Delapré