Morts par la France, Auteurs: Perna et Otero, Éditions: Les Arènes BD

Morts par la France et non pour la France. Cet album relate un fait méconnu de l’Histoire de France qui a eu lieu à la fin de la seconde guerre mondiale. Une centaine de de tirailleurs sénégalais ont été massacrés par l’armée française parce que celle-ci craignait une insurrection: les soldats coloniaux réclamaient, à juste titre, l’intégralité de leur solde que le gouvernement rechignait à leur verser. Celui-ci a fait état dans les médias de l’époque d’une trentaine de tués et s’est justifié par de la légitime défense.

On suit ici l’histoire de Armelle Mabon, étudiante historienne qui consacrera une partie de sa vie à faire triompher la vérité. Armelle enquête sur cet épisode sombre de l’Histoire afin que le gouvernement accepte de reconnaitre ses responsabilités dans ce massacre et restitue à tous ces soldats l’honneur qui leur est dû.

Magnifiquement illustré, cet album est d’une rare intensité. On ne peut s’empêcher d’éprouver à l’instar de Armelle, un sentiment d’injustice et de frustration face à la violence des dirigeants. Une lecture dont on ne sort pas indemne!

Publicités

La Présidente François Durpaire Farid Boudjellal Les Arènes BD

marineNe jamais se laisser distancer par l’actualité, et celle-ci est brûlante! Aussi, au lendemain d’une journée noire pour la démocratie, j’ai plongé, toute tête en avant, dans cette BD apocalyptique qui nous donne une idée, bien plus que vraisemblable de ce qui nous attend en 2017. Oui, je sais, c’est demain, et les 22 millions d’abstentionnistes d’hier n’ont qu’à se la procurer pour se rendre compte, in situ et in vivo, du bonheur de Marine au pouvoir. Argumentée, ne s’en tenant qu’aux écrits du projet pour la France du Rassemblement Bleu Marine, c’est une vertigineuse descente aux enfers que nous décrivent les auteurs. Et le sticker disant que « vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas » prend une couleur encore plus sanglante depuis le scrutin d’hier.

Je fais parti de ces désespérés heureux qui ont encore foi en l’homme, je pense que la raison peut encore l’emporter sur la connerie, je suis de ceux qui n’ont jamais oublié le 21 avril 2002, je suis de ceux qui ont lu plus d’une fois Matin Brun. J’ai envie de croire à un sursaut, que je n’ai pas envie de dire républicain, tellement le mot est galvaudé par une marionnette aux manies épaulières.

C’est quand même marrant, les Arènes ont publié le plus gros torchon de l’année 2014 (cherchez si vous ne vous en souvenez pas!) et l’ouvrage le plus indispensable aujourd’hui! Comme quoi, ne jamais désespérer, rester debout!

Zéro déchet Béa Johnson Les Arènes

béa Ce livre devrait trôner dans bien des cuisines dans les années à venir!

Nous devons, c’est indispensable, réduire nos déchets si nous voulons laisser une terre encore viable à nos enfants. Eh bien, au lieu de vous demander comment, lisez le livre de Béa Johnson, cette Française installée au États-Unis, qui a réussi à réduire les déchets de sa famille de 4 personnes à moins d’un litre par an (oui, oui, un litre en tout et pour tout!).

Vous gagnerez du temps avec ses astuces et vous réfléchirez à votre comportement de consommateur. Si elle en a fait un art de vivre, il n’est pas besoin de pousser si loin, mais de tenter de retenir des choses simples qui peuvent être mises en pratique sans effort. Tenez, pensez-vous que le papier que le boulanger veut vous mettre autour de votre baguette est indispensable?

Allégeons nos poubelles pour nous alléger la vie!!!

Hélène Delapré