Héritage Miguel Bonnefoy Éditions Rivages

Un prénom espagnol, un nom français, comment pouvoir échapper à cet « Héritage » pour Miguel Bonnefoy, sinon en écrivant avec un brio extraordinaire, ce roman foisonnant où l’histoire du vingtième siècle se bouscule avec la petite histoire de Lazare Lonsonier, viticulteur à Lons-Le-Saunier, parti tenter l’aventure de l’Amérique avec 30 francs et un pied de vigne dans ses poches.

Mais de la Californie, il ne verra point. Débarqué à Valparaiso, dans un pays dont il ne connaît pas la langue, quand on lui posera la question « Nombre? », il répondra Lons-Le-Saunier. Et voici comment commence au Chili la grande aventure des Lonsonier.

Du Jura de ses origines jusqu’à la dictature de Pinochet, les Lonsonier traverseront le siècle, les guerres tout en revenant en France pour mieux repartir. Si Miguel Bonnefoy mêle habilement la fiction et la réalité de sa descendance, c’est pour nous offrir un roman autant sensible que baroque, autant burlesque qu’émouvant, par le simple fait de nous donner à lire, à voir et à entendre des formidables personnages qui aiment, chantent, boivent, franchissent les montagnes autant que l’adversité dans un souffle magique qui n’appartient qu’à la puissance évocatrice de l’auteur. Roman total, « Héritage » fait partie de ces livres magnétiques qui vous poursuivent longtemps.

Sucre noir Miguel Bonnefoy Editions Rivages

Aller du côté des Bracamonte, c’est comment vous dire, pénétrer un pays plein de cannes et de mélasses, gorgé de rhum et de trésors, d’amours contrariés dont on ne sait lequel est le plus fort, aller jusqu’au bout de la propriété, installer des barbelés, cacher sous les lattes des ors et des colliers d’émeraudes. Ici, c’est un entrelacs de folies meurtrières, de vierges de pierre, de fortunes qui se dissolvent dans les feux d’artifices de la folie, c’est un livre au verbe franc et généreux, un livre sans limites et c’est pourquoi il est beau et ambré comme un rhum laissé perdre dans son tonneau, tout au long d’un siècle…